Judo club

Judo club


Contact : Monsieur Christian ISTACE


Le Club de judo sert de modèle
 
Pour illustrer l’apprentissage du judo en Picardie chez les enfants de 4 à 7 ans, l’émission 100 % Sport de France 3, avait choisi, dimanche 6 novembre, le Club de Bailleul. Les enfants ont un peu de mal à mettre en mots ce que leur apporte véritablement ce sport. “C’est cool”, “C’est génial”, se cantonnaient à dire les judokas en herbe. Thibault Jude, 8
ans et demi, qui pratique ce sport depuis quatre ans et porte la ceinture jaune (1), y voit, lui, un usage
très pratique : “J’apprends les techniques pour faire tomber l’autre”, et il veut multiplier les compétitions.
Agée de 8 ans, Camille Roger est l’une des deux élèves filles au sein d’une majorité de garçons. Judoka depuis deux ans, ceinture jaune depuis fin novembre, elle entrevoit, elle aussi, ce qu’elle ferait de son judo si les circonstances le lui imposent : “Si quelqu’un m’embête, un jour, je saurai me défendre !” La mère de Thibault dont l’autre fils, Matthys, 5 ans, enfile aussi le kimono, confirme en souriant : “Ils savent se débrouiller, ils ne se laissent pas trop faire !”

L’entraîneur, Christian Istace, énumère les vertus de cet “éveil-judo”. Vertus physiques, d’abord : “Ça permet de bien travailler l’équilibre, la latéralisation, d’être capable de tomber sans se faire mal”. Mentales, ensuite : “Ça canalise les enfants qui sont pleins d’énergie et ouvre les timides aux autres”. Sociales, enfin : “Comme c’est un sport qui nécessite
de travailler à deux, c’est bon pour la sociabilité !”. La mère de Camille atteste de l’apport mental et social par un comportement qui ne trompe pas : “Camille était timide. Le judo lui a donné de l’assurance. Il y a un an, vous n’auriez pas pu lui parler au téléphone !” A noter que le Club accueille aussi des adolescents et des adultes en ju-jitsu et self défense.

(1) La ceinture jaune est le 3éme de 9 grades de la catégorie des “kyu”. Suit une autre échelle de 9 grades dits “dan”.